Amour et imperfection

 Le Pape François, dans Amoris Lætitia, nous aide à concevoir combien l’amour dépasse les faiblesses et les fautes des autres, lorsqu’il dit : “L’amour cohabite avec l’imperfection, il l’excuse, et il sait garder le silence devant les limites de l’être aimé“.

Mais nous le savons, dans la vie de famille, vivre avec les imperfections des autres peut parfois être la chose la plus éprouvante qu’il soit. Comment sommes-nous supposés trouver l’authentique joie de l’amour, quand les autres ne s’occupent même pas des tâches les plus simples de la maison.

Bien que la vie de famille offre de nombreux moments de tendresse et de joie intenses, elle peut aussi être la source de certaines de nos plus grandes épreuves : car ceux que nous aimons sont aussi parfois les plus exaspérants.

Lorsqu’en famille, nous subissons quotidiennement des frustrations quand malgré les rappels, les relances et les insistances, nous sommes constamment laissés tombés par les autres, et que nous tentons de les changer, ils restent obstinément… imparfaits.

Le Pape François nous rappelle qu’afin de découvrir la joie de l’amour, nous devons essayer de voir chaque personne comme un produit inachevé destiné à croître, tel une œuvre en cours. Particulièrement dans le mariage, parce que si nous sommes toujours en train de nous critiquer, c’est le signe que nous ne considérons pas notre mariage comme un projet exigeant. Ni un travail mutuel, fait de patience, de compréhension, de tolérance et de générosité.

L’amour ouvre les yeux et permet de voir les faiblesses et les fautes de l’autre dans un contexte plus large. Nous pouvons alors comprendre que chaque échec fait partie d’un plus grand tout :  l’autre est en effet beaucoup plus que la somme des petites choses qui m’exaspèrent.

Ainsi, l’amour n’a pas à être parfait pour que nous puissions l’apprécier. Notre partenaire ne peut ni jouer le rôle de Dieu ni assouvir tous nos besoins. Cela demande que nous arrêtions d’attendre des autres ce qui ne peut être donné que par l’amour de Dieu seul.

Pour que l’amour resplendisse, le Pape François nous exhorte à découvrir le dialogue authentique avec l’autre, qui demande du temps, un temps de qualité. Le temps d’écouter ce que l’autre a à nous dire. Toutefois cela requiert un silence intérieur afin de ne pas aussitôt l’interrompre avec une solution ou une opinion. Parfois notre partenaire a juste besoin d’être écouté, de ressentir que quelqu’un a pris en compte ses peines, ses peurs, ses espoirs et ses rêves.

Quand nous nous regardons à travers les yeux de l’amour, nous comprenons que nous sommes un ensemble complexe de lumières et d’ombres. Nous percevons alors que notre amour, malgré ses limites et ses imperfections, est toujours une source de joie pour la société.

Category: Family, WMOF2018
About The Author
-

Dublin, Ireland, has been chosen by Pope Francis to host the next World Meeting of Families. Families and others from all over the world will gather in Dublin from 21-26 August 2018 to celebrate their lives together, to share their experiences from different parts of the world, to reflect on the different challenges they face and to grow together in faith.  The chosen by Pope Francis for WMOF2018 is The Gospel of the Family: Joy for the World.

See www.worldmeeting2018.ie